Plantes contre pollution : le service gagnant des Jardins Filtrants® de Phytorestore

Publié le par Phytorestore

Créée en 1990, la société Phytorestore est spécialisée dans l'aménagement paysager axé autour de la gestion de l’eau et des plantes. Elle a notamment développé, pour les industriels et les collectivités locales, le concept "clés en main" des Jardins Filtrants® pour l'eau, les boues ou l'air.

Les Jardins Filtrants® pour l’eau permettent de traiter les eaux usées industrielles ou communales. L’eau passe par un filtre vertical, puis un filtre horizontal, et enfin par un bassin planté où diverses réactions se produisent dans le sol, stimulées par l’activité des plantes et des micro-organismes de la rhizosphère. En cas d’absence de réseau ou de cours d’eau permettant le rejet de l’eau traitée, une zone d’infiltration (taillis à courte rotation) peut être prévue à l’issue du jardin afin d’assurer le zéro rejet.
Un Jardin Filtrant® pour l'eau est un écosystème étanche : une série de membranes assure l’étanchéité de la station. L’eau est canalisée par un système de drainage qui lui permet de passer, par gravité, de bassin en bassin. À l’issue des différents bassins, l’eau passe par un canal de comptage qui mesure les débits et permet de réaliser des analyses.
Cette solution technique est très efficace pour dégrader les matières organiques, accumuler le phosphore et l’azote, et traiter les bactéries et virus.

Différentes configurations sont possibles :
- avec simplement un bassin planté afin d’affiner le traitement ;
- avec bassin planté et taillis courte rotation afin d’affiner le traitement et d'assurer le zéro rejet ;
- avec seulement un taillis courte rotation afin d’assurer le zéro rejet

Exemple de solution pour les boues d’épuration ou de curage et les boues industrielles : à Amiens (Somme), une ancienne décharge de 26 ha à été réhabilitée grâce au principe de la phytorestauration et à la mise en place de Jardins Filtrants®. Ce vaste terrain était pollué aux métaux lourds, sels et hydrocarbures. Il est devenu le parc du Grand Marais et accueille désormais un camping, des terrains de sport. C’est un lieu propice à la promenade.

Les Jardins Filtrants® pour l’air permettent de désodoriser ou de traiter l’air intérieur d’une pièce. L’air est forcé à travers un substrat et est filtré par les rhizomes des plantes.
Les Jardins Filtrants® sont au cœur de l’aménagement paysager vu par Phytorestore. D'où le concept de ville "renaturée" lors de la réhabilitation d’anciennes décharges, de l’aménagement de centres-villes, de fronts de mer, de parcs d’activités, de gares, de parcs publics…
Il est ainsi possible aujourd’hui de concevoir un nouveau type de quartier urbain écologique où 20% d’espaces verts suffisent pour renouveler de manière autonome l’eau, les sols, l’énergie et l’air d’un quartier ou d’une ville entière.

Les 5 principes des Jardins Filtrants® :
- un jardin filtrant est avant tout une station de traitement de dépollution pour une charge donnée. Le jardin est dimensionné et les plantes sont choisies en fonction de la pollution et des débits à traiter. Il y a un engagement de résultats garantis.
- un jardin filtrant est une création paysagère unique conçue comme un parc ou un jardin public, avec parcours pédagogique.
- un jardin filtrant est conçu pour favoriser la biodiversité en créant des sites conservatoires pour la faune et la flore. Les espèces choisies sont issues de l’environnement local. Oiseaux et batraciens viennent naturellement peupler les jardins au bout de quelques semaines.
- un jardin filtrant est réalisé à l’aide de techniques rustiques et économiques par des entreprises locales. Il représente un investissement bien moins élevé qu’une station de traitement classique.
- un jardin filtrant est un espace qui nécessite des travaux d’entretien semblables à ceux d’un espace vert. Il faut en plus de cela prévoir un curage au bout de dix ans d’utilisation. Chaque réalisation est livrée avec un plan d’entretien et de formation pendant un an.

 

SOURCE : Surlaroutedesbatisseurs

Commenter cet article